www.cadeau-ecolo.fr (et www.cadeau-ecolo.com) est le site e-commerce de Repatchit.

Repatchit, c'est formellement une entreprise avec le statut d'auto-entrepreneur, mais mettons de côté les fomalités... 

#recup #upcycling #ecoconsommation

Repatchit, c’est un engagement profond à des valeurs : Le respect de l’environnement et le développement durable : Ne pas vouloir toujours plus, mais mieux utiliser ce que nous avons déjà… Dans cette optique de « récup », Repatchit cherche à promouvoir le « upcycling » : l’idée de transformer des objets anciens pour qu’ils revivent sous une autre forme au lieu d’être jetés. C’est cela que l’on peut appeler « la consommation éco responsable sentimentale ». 

Autre valeur essentielle : La participation !

Chez Repatchit, les clients ne sont pas des consommateurs anonymes. Ils sont invités à devenir acteurs et même co-créateurs de leurs projets. Il faut des échanges, des dialogues et surtout des sourires : L’humour est une valeur importante, il faut s’amuser ! C’est aussi pourquoi Repatchit pose volontairement un regard irrévérencieux sur les normes et fait autrement. C’est tellement plus intéressant d’inventer que de copier !

#patchwork #souvenirs 

Certains textiles sont trop chargés en émotions et souvenirs pour s’en séparer ! La mémoire est dans les textiles, et Repatchit propose de donner une nouvelle vie à ces vêtements. Chez Repatchit, chaque client peut fournir sa matière première…

En choisissant une partie de ses anciens vêtements, il décide du style – voici quelques exemples :

  • Concentré d’Enfance : Les mamans qui ont du mal à se séparer des petites tenues trop mignonnes apprécient énormément de garder ces vêtements de bébé transformés en couvre-pied ou plaid… 
  • Mosaïque de Vie : Un plaid fabriqué à partir des vêtements préférés d’une personne, riches de ses souvenirs, devient une mosaïque de sa vie. Emotion assurée.
  • Fan-Story : Pour les fans inconditionnels, une compilation de t-shirts et de souvenirs transformés : un remix en plaid collector.
  • Expat : Pour les expatriés, tous les textiles qui symbolisent leur temps passé à l’étranger peuvent être utilisés pour composer un patchwork. Le plaid devient un concentré de souvenirs de cette époque de leur vie…
  • Souvenirs de Vacances : Des textiles ramenés d’un voyage revivent sous forme d’une couverture – un souvenir tout à fait original et différent à montrer à ses invités en guise de « soirée diapo ».

#placard #vêtements #modernité #plaid 

Tout le monde a quelques habits au fond du placard qu’ils n’utilisent plus. Ils ne veulent pas les donner. Ils ne peuvent pas les vendre. Repatchit propose de donner une nouvelle vie à ces vêtements. Dans l’atelier, les textiles fournis par le client sont transformés en « memory quilt », un patchwork de souvenirs pour décorer sa maison. Puisque tout est confectionné par la créatrice après concertation avec le client, tout peut être adapté en fonction des envies. Pour simplifier, Repatchit propose 3 produits de base : Le plaid (env. 110 x 150 cm), le couvre-pied (env. 75 x 110 cm) et le coussin (40 x 40 cm). Chaque création est unique et originale ! Le « Memory quilt » est une tradition américaine. Il peut contenir des motifs ou des citations illustrant la vie d’une personne ou encore être fait à partir de photos ou de vêtements chargés en histoire… Chez Repatchit, le memory quilt est un plaid en patchwork fait avec des vêtements ou d’autres textiles qui sont porteurs de souvenirs, mais tout le monde peut y apporter ce qu’il souhaite. 

#recyclage #artisanat #madeinfrance #decomaison 

Repatchit se positionne au carrefour de plusieurs marchés :

  • Le marché du recyclage textile

Les français ont « la fibre du tri » ! En 2012, 2,4 Kg de TLC (textiles, linge de maison, chaussures) ont été collectés par habitant, soit plus de 150 000 tonnes… Et cependant, les placards sont toujours pleins ! Selon une étude fait par IFM et ECO-TLC en 2013, 44 % des français gardent des vêtements qu’ils n’utilisent plus, au grenier ou dans un placard (au lieu de les jeter, les donner ou les vendre).

  • Le marché du « made in France »

Difficile à chiffrer, et malgré l’absence de la fameuse « marque France », la fabrication française interpelle fortement les consommateurs. Tous les produits de Repatchit sont fabriqués en France : La production est principalement réalisée dans l’atelier à Saint Leu La Forêt, mais parfois des petits projets avancent dans l’anonymat du transport public, chez des bons amis ou dans des cafés sympathiques…

  • Le marché de la déco maison

En temps de crise, on a encore plus besoin de se sentir bien chez soi. Le petit nid douillet doit être chouchouté ! En 2011, INSEE évaluait le marché de la décoration intérieure à plus de 16 milliards d'euros et constatait que « les Français consacrent à la décoration en moyenne 31 % de leur budget ». Les patchworks de Repatchit s’inscrivent parfaitement dans le besoin de cocooning et conviennent à l’esprit bohème.

#brrfroid #hygge #traditions #famille #bonheur 

 « C’est un véritable privilège chaque fois qu’un client me confie ses vieux habits. J’adore les transformer, leur donner une nouvelle vie… Ce que je veux donner à chaque client, c’est bien plus qu’un plaid en patchwork : C’est une mosaïque d’une époque de sa vie, un concentré de souvenirs ! « Tanja Kiorboe Vanpeene

Repatchit a été fondé en 2013 par Tanja Kiorboe Vanpeene.

D’origine Danoise, la créatrice a une affinité toute naturelle pour le chaud, le doux et le cosy. Ces caractéristiques sont tellement essentielles pour les nordiques qu’ils ont un mot qui englobe toutes ces caractéristiques et encore plus : Hygge !

Pour elle, la création textile est une tradition familiale au féminin : elle utilise encore des pantoufles cousues par son arrière-grand-mère, des chaussettes tricotées par sa grand-mère et des maniques crochetées par sa mère … Dans sa tradition familiale, la création textile balance entre le besoin pratique de fournir des objets utilitaires et le besoin de créer. Pour elle aussi, ça a commencé comme ça : L’aventure de Repatchit a commencé au pied des Rocheuses, dans le Colorado, quand elle a eu l’idée d’utiliser les vêtements trop petits de ses enfants pour leur faire des plaids en patchwork.

Grand succès : Ses enfants ont adoré leurs couvertures… et elle a réalisé qu’elle avait trouvé un moyen idéal pour allier recyclage et création. Avec l’intérêt suscité par les plaids dans l’entourage de la famille, le passe-temps agréable est vite devenu une activité à temps plein.

Repatchit est né, avec une interprétation très personnelle des traditions américaines du « quilting ». Tanja Kiorboe Vanpeene a pu reconnaitre ses propres traditions familiales dans les traditions du far west, où les femmes pionnières créaient des splendides couvertures en patchwork pour tenir au chaud leurs familles - avec peu de moyens mais beaucoup d’amour et savoir-faire. Le « memory quilt » Americain est ici réinventé comme un objet de déco contemporain, fabriqué en France de façon artisanale à Saint Leu La Forêt.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Repatchit :

Tanja Kiorboe Vanpeene 06 95 65 81 51

contact@repatchit.fr

Site vitrine : www.repatchit.fr

Atelier (ouvert sur rendez-vous) : 91 rue du Général Leclerc, 95320 St Leu La Forêt